Hexapode (Partie 4: Modélisation)

Choix des logiciels, matériaux et techniques

J’ai choisi d’utiliser FreeCad pour modéliser les différentes pièces mécaniques dans le but que ce projet soit réalisé exclusivement avec des outils open-source. Après expérience, FreeCad a pas mal de problèmes de stabilité et de soucis lors de modification de dimention de pièces précédentes.

Fusion360 est un meilleur choix à tout point de vue à partir du moment où l’on ne s’impose pas de l’open-source.

Les priorités du design de ces pièces sont d’avoir un poids le plus léger possible, une robustesse acceptable, que les points de rotations des servomoteurs soient les plus proches possibles du centre de gravité dans le but de limiter la portance et que le tout soit le plus aisé à assembler possible.

La technique de fabrication par impression 3D a été choisie car c’est un moyen qui est aujourd’hui acessible à n’importe qui. On ne compte plus les fablabs qui en possèdent au moins une en France, et le prix à l’achat d’une telle machine aujourd’hui est très bas comparé à celui d’il y a quelques années (comptez 320€ pour une Creality CR10 en 2018 contre 1000€ pour une machine équivalente il y a à peine 5 ans). De plus il est possible de s’en fabriquer une pour encore moins cher (moins de 250€ pour monter une Reprap).

Visuel des pièces

Voici donc les pièces que j’ai réalisées:

Corps:

Pièce 1:

Pièce 2:

Pièce 3:

Support alimentation:

Support RaspberryPi et PCA :

Support Batterie:

Je les ai imprimées avec mon imprimante 3D Creality CR10 et ai généré le GCode avec le slicer Cura.

Les pièces du corps s’emboitent toutes comme nous pouvons le voir sur cette série de photos:

Le système de fixation peut se faire avec des bouts d’épingles à cheveux:

Article suivant

Sommaire du projet:

Partie 1
Partie 2
Partie 3
Partie 4
Partie 5
Partie 6
Partie 7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *